Actualités

Politiques publiques
Mercredi 25 Septembre
Signature du PST en présence de Denis MASSEGLIA
  • Signature du PST en présence de Denis MASSEGLIA
  • Signature du PST en présence de Denis MASSEGLIA
  • Signature du PST en présence de Denis MASSEGLIA
  • Signature du PST en présence de Denis MASSEGLIA
A l'occasion de la Foire de Châlons-en-Champagne, nous avons eu le plaisir d'accueillir sur le stand de notre partenaire institutionnel "La Région Grand Est", le vendredi 6 septembre dernier, , le Président du CNOSF, Monsieur Denis MASSEGLIA.

Nous avions convié M.MASSEGLIA à un petit déjeuner en présence de nos partenaires mais aussi des 10 Présidents de CDOS.

L'occasion était pour nous de signer de manière officielle notre Plan Sport et Territoire (PST) Grand Est.

Retrouvez ci-dessous, l'intervention de notre Président M. Jean-Marc HAAS BECKER résumant parfaitement le contexte et le contenu de ce document.


 
"Le PST a été élaboré dans la concertation entre le CROS et les dix CDOS de notre région, alors même que nous avions à régler des problèmes ardus nés de la fusion des trois anciennes régions. Nous avons conclu en un an, car nous nous sommes attachés à ce qui nous rassemble, pas à ce qui nous divise.

Précisément, le GRAND EST sportif rassemble 1,3 millions de licenciés. Quand bien même le sport non fédéré progresse, ce qui doit nous appeler à une réflexion sur nous même, notre fonctionnement, nos rigidités, notre obsession textuelle, il n'en reste pas moins que 1 habitant sur 4 a choisi le sport encadré, le sport réglementé, le sport hiérarchisé, le sport responsable, en un mot le sport citoyen.

Ces licenciés évoluent dans 14 300 clubs. Plus de 1000 d'entre eux sont des athlètes de haut niveau et 37 équipes jouent dans les divisions les plus élevées. Beaucoup sont issus des 3 CREPS de notre région qui comptent 13 pôles France, 19 pôles espoirs et 4 centres de formation. 31 000 équipements servent à la pratique des différentes disciplines, ce qui place le GRAND EST dans le top 5 des régions les mieux équipées de France, bien que nous ayons un déficit crucial de bassins de natation. La planète sport emploie 10 300 salariés, dont plus de 4 600 dans les structures associatives.

Je cite ces quelques chiffres pour bien montrer que le sport est un atout, pas une charge. C'est dans cet esprit que nous avons construit notre PST, autour des quatre thématiques du CNOSF :

1/ L'éducation et la citoyenneté ;
2/ La formation et la professionnalisation ;
3/ La santé et le bien-être ;
4/ Les politiques publiques et le haut niveau.

 




Notre PST se veut innovant en matière d'éducation et de citoyenneté, notre premier axe de travail.
 
  • Nous allons réaliser tous les deux ans les Jeux Régionaux des Jeunes, en collaboration avec l'UNSS. Initiés naguère en Champagne-Ardenne, ils vont s'étendre dès l'année prochaine aux 10 départements du Grand Est, avec centralisation à Troyes pour Champagne-Ardenne, Epinal pour la Lorraine et Mulhouse pour l'Alsace.
  • Nous mettrons en place un observatoire des dérives dans le sport pour mieux lutter contre les incivilités, les violences, les discriminations dont nous avons eu ces derniers jours de tristes exemples.
  • Nous ferons la promotion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, car promouvoir les valeurs olympiques c'est le meilleur moyen de lutter contre l'imbécillité.
  • Nous développerons le sport en milieu carcéral, car c'est la mission du MOS de promouvoir le sport dans tous les territoires de la République. Un collaborateur est détaché, par convention auprès de l'administration pénitentiaire, pour étendre au Grand Est cette action née en Champagne Ardenne.
  • Nous ferons la promotion du label « développement durable, le sport s'engage », car nous avons notre pierre à apporter aux comportements éco-durables au moment où l'environnement est d'une actualité préoccupante.
  • La réalisation d'un annuaire de recensement des pratiques et des sites accessibles aux personnes handicapées sera une tâche prioritaire en liaison avec les fédérations handisport et sport adapté.
 
La formation et la professionnalisation constituent notre deuxième axe de travail.
 

La planète sport repose sur le bénévolat. Sans bénévoles, pas de clubs, pas de sport encadré. Aussi, créer l'environnement propice à la consolidation et au renouvellement du bénévolat est notre crédo.
 


 
  • Nous développerons le plan de formation des bénévoles et des salariés de nos structures, particulièrement le programme de formation des jeunes futurs dirigeants.
     
  • Le service impact emploi du CROS et des CDOS gagnera à un meilleur maillage territorial, et, tout comme la mutualisation et les groupements d'employeurs, sera un levier pour la professionnalisation de nos structures.
     
  • Nous développerons le centre de formation des apprentis aux métiers du sport et de l'animation. Né en Alsace, il est maintenant configuré en Grand Est. Les 2/3 des entrées en apprentissage se font aujourd'hui en Champagne-Ardenne et en Lorraine. Nous y formons les cadres qui épauleront les bénévoles de nos structures, avec un ciblage sur les athlètes de haut niveau pour favoriser leur insertion et leur reconversion.
 
La santé ét le bien-être, une de nos priorités.
 


Tout le monde reconnait l'utilité et l'efficacité du sport dans les dispositifs de santé publique. C'est pourquoi nous avons signé avec la ministre, l'ARS, la DR, la Région, les organismes de sécurité sociale le plan régional d'activités physiques et sportives aux fins de santé.





 
  • Dans ce cadre, nous développerons le dispositif « prescri'mouv », le sport sur ordonnance, en recensant les structures porteuses d'actions, en mettant en relation les acteurs concernés, en formant les opérateurs, en délivrant aux structures le « label club forme santé », deux collaborateurs étant déjà affectés à cette mission.
 
  • Nous accompagnerons les ligues dans les dispositifs nationaux sport-santé, par la diffusion du médicosport-santé du CNOSF, par le soutien aux actions dans le cadre de « Sentez-vous sport » et des journées olympiques.
     
  • Nous serons acteurs pour la promotion d'une politique sport-santé au niveau des communes dans les contrats locaux et dans les maisons de santé.
     
  • Avec les partenaires sociaux et la fédération concernée, nous chercherons à initier et construire un réseau dans le domaine du sport en entreprise.
     
  • Avec les fédérations handisport et sport adapté, nous ferons la promotion de l'accueil des personnes en situation de handicap dans les clubs sportifs, impulseront la création de parcours sportifs adaptés et améliorerons le quotidien avec des choses toutes simples comme la traduction de nos AG en langage des signes.

Au plan transfrontalier, nous avons une carte maîtresse à jouer. Le GRAND EST, avec 760 km de frontières, est la seule région de France voisine de quatre pays : la Suisse, l'Allemagne, le Luxembourg, la Belgique. Nous avons vocation à fédérer l'ensemble des acteurs autour d'une ambition sportive globale dans les espaces de coopération tels la Conférence du Rhin Supérieur et son Groupe Sport, la Grande Région et son EuroSportPool, l'eurodistrict Pamina. Promouvoir la réalisation de manifestations transfrontalières, soutenir des projets, souligner les obstacles juridiques et administratifs, informer les structures sportives sur les financements possibles, c'est à nous de le faire.


Enfin, le GRAND EST se prêtant tout particulièrement aux sports de nature, à nous de dynamiser l'observatoire régional des sports de nature que nous avons créé, la conférence régionale que nous avons installée, les villages sportifs et salons où nous sommes présents, les manifestations sportives que nous ciblons en vue de leur soutien, comme par exemple dans le massif des Vosges ; à nous d'impulser l'événement sportif du GRAND EST qui, à nos yeux, peut idéalement être un festival des sports de nature ouvert sur le tourisme, les produits locaux, les richesses géographiques, patrimoniales et culturelles



Mais par-dessus tout, la promotion des pratiques sportives passe par la consolidation et le développement des clubs fédérés, instances de pratique légale, sécurisée, encadrée, éco-durable et citoyenne. Aussi le club est-il au coeur de notre projet sportif territorial. Il est le départ et l'aboutissement de toute notre action.

Je remercie très sincèrement toutes les personnes qui ont participé à l'élaboration de notre plan sport et territoire, les élus et les salariés des CDOS et ceux du CROS, ainsi que les experts qui nous ont apporté leur éclairage. Nous avons maintenant l'outil, le travail peut commencer.
Jean-Marc HAAS BECKER"

Visionnez l'album photos en cliquant sur la photo ci-dessous :
PST Foire de Châlons
Newsletter
Inscrivez-vous pour rester informé de nos actualités
 
* Champs obligatoires
 
DRDJSCS Grand EstRégion Grand EstARS Grand EstMinistère de la JusticeCNOSFCrédit MutuelAcoris MutuellesARDI